Communiqué du Collectif Intersexes et Allié.e.s pour le 26 octobre 2017

Le 26 octobre est la Journée Internationale de Sensibilisation Intersexe (Intersex Awareness Day).
Les intersexes sont des personnes nées avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux définitions binaires typiques du masculin ou du féminin. Ces variations peuvent être visibles in utero, à la naissance, ou apparaître plus tard dans la vie, dans l’enfance, à la puberté ou à l’adolescence, à l’âge adulte ou même n’être détectées que par le hasard d’un examen médical. Les personnes intersexes représentent au moins 1,7% de la population, soit plus d’un million de personnes en France. 
Les variations intersexes sont multiples et diverses. On compte plus de 40 variations recensées. Elles peuvent concerner les compositions chromosomiques, les taux d’hormones, l’apparence et/ou le fonctionnement des organes génitaux externes ou internes, ou encore les caractères sexuels secondaires comme la pilosité corporelle et faciale, le développement mammaire, la répartition des muscles et des graisses…
Aujourd’hui en France, et dans la quasi-totalité des pays du monde, les droits des personnes intersexes sont quotidiennement bafoués. Les enfants et adolescent.e.s intersexes subissent des mutilations et/ou des traitements hormonaux sans leur consentement libre et éclairé, par des médecins qui donnent des informations fondées sur des critères sociaux et non de santé et exercent des pressions sur leurs parents. Illes sont victimes de harcèlement par leurs pairs comme par les adultes notamment dans les cadres éducatifs, sur des bases normatives. Les médecins refusent l’accès à leurs dossiers médicaux même aux personnes intersexes majeures.
La dépossession des personnes intersexes de leurs droits est justifée par des arguments cissexistes, homophobes et transphobes, et illes sont traité.e.s comme d’éternel.le.s mineur.e.s incapables de décider ce qui est le mieux pour elleux. Ça suffit !
Ce 26 octobre 2017, le Collectif Intersexes et Allié.e.s lance une campagne d’information, dans le cadre de la Quinzaine de Visibilité Intersexe. En collaboration avec le Défenseur des Droits et le GISS nous rappelons qu’il est possible de saisir le Défenseur des Droits, saisine gratuite et indépendante d’une procédure civile ou pénale, et/ou de solliciter le GISS pour des recours juridiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s